Se chauffer de façon durable !

Bien des solutions concrètes existent qui permettent de concilier respect de l’environnement et confort. Voici un petit tour d'horizon des énergies renouvelables disponibles pour se chauffer intelligemment.

Se chauffer de façon durable !

Si l’environnement dispose de ressources naturelles exploitables et inépuisables qui permettent de se chauffer de façon efficace et écologique, le simple fait de renouveler un équipement existant est déjà un comportement responsable. En effet, et notamment en ce qui concerne les chaudières, les appareils modernes sont synonymes de très significatives économies d’énergie (et d’argent !). En effet, les anciens modèles ne peuvent pas fonctionner à basse température. Leur maintien à une température située autour de 70-80° a pour conséquence une très grande consommation d’énergie, un réel gaspillage si l’on se réfère aux performances des chaudières à basse température et à très basse température, qui savent moduler la température de l’eau jusqu’à la température ambiante. Comparés aux anciennes chaudières, les modèles récents permettent de réaliser des gains de consommation souvent supérieurs à 30 %. Les chaudières à condensation, quant à elles, transforment en chaleur la vapeur d’eau des gaz de combustion qu’elles condensent. Choisir l’un de ces types de chaudières, c’est obtenir un meilleur rendement tout en réduisant considérablement les émissions polluantes. Le bois

Disponible en quantité importante et renouvelable, le bois est une solution de chauffage économique et écologique. Au niveau du rendement offert autant qu’à celui de leur facilité d’utilisation, les appareils de chauffage au bois ont beaucoup évolué ces dernières années. Plus performants, ils assurent un chauffage confortable. Plusieurs solutions existent, adaptées aux différents “besoins de chauffage”. Dans le cas d’une résidence secondaire occupée seulement quelques semaines par an, l’installation d’une cheminée équipée d’un insert ou d’un foyer fermé ou encore l’acquisition d’un poêle est la solution la mieux adaptée. Si votre acquisition est toute récente et qu’une rénovation importante est nécessaire, l’installation d’une chaudière à bois, alimentée avec des bûches, des granulés, des copeaux ou des plaquettes, en remplacement de la chaudière existante est un investissement durable qui se révélera très intéressant sur le long terme. L'énergie solaire

Contrairement aux idées reçues, l’intérêt de l’énergie solaire est sensiblement identique sur tout le territoire français. Chacun peut donc utiliser la lumière du soleil, cette énergie gratuite et inépuisable qui est convertie en chaleur domestique par l’intermédiaire de capteurs solaires thermiques. Si votre eau chaude sanitaire est produite par l’électricité, les chauffe-eau solaires peuvent réduire fortement votre facture. Dans ce cas, la chaleur des capteurs solaires est transférée vers un ballon à accumulation spécial. Ce dernier est équipé d’un dispositif d’appoint qui prend le relais des capteurs solaires si l’ensoleillement s’avère insuffisant. Les installations solaires qui fournissent à la fois de l'eau chaude et du chauffage sont généralement appelées des systèmes solaires combinés. On distingue deux techniques de chauffage solaire, l’hydro accumulation et le plancher solaire direct. La première technique fonctionne à l’aide d’un ballon de réserve tampon. Lorsque l’ensoleillement est suffisant, le fluide caloporteur chauffe l’eau de ce réservoir. Cette eau chaude alimentera ensuite les radiateurs ou le plancher chauffant. La seconde technique, appelée plancher solaire direct, est assez simple. Le fluide caloporteur circule directement dans un plancher constitué d'une dalle en béton qui stocke la chaleur. Son inertie permet de restituer en soirée l'énergie accumulée pendant la journée. Efficaces et respectueux de l’environnement, les systèmes de chauffage solaire ne permettent cependant pas de couvrir la totalité des besoins en chauffage. Il faut donc recourir à un autre système pour obtenir le complément d'énergie nécessaire. Pourquoi pas une chaudière à bois ? Les pompes à chaleur

L’eau, l’air et le sol stockent chaque jour l’énergie dispensée par le soleil. Alors autant s’en servir pour produire de l’eau chaude et du chauffage à l’aide d’une pompe à chaleur ! Ce procédé très simple consiste à prélever un peu de la chaleur présente dans l’environnement (air extérieur, sous-sol du jardin ou encore nappe phréatique), à augmenter sa température et à la restituer ensuite. En fonction du type d’énergie captée et du mode de diffusion de la chaleur dans la maison (circuit d’eau chaude, plancher chauffant…), on parlera de pompe air-eau, sol-eau ou eau-eau. Certes, ce système d’exploitation d’une énergie aussi gratuite qu’inépuisable représente un investissement plus lourd que celui que requiert l’installation d’un chauffage traditionnel. Mais il permet de se chauffer à moindre coût de façon confortable et durable, en respectant l’environnement.

Par Séverine Pourtoux.

Résidences Secondaires n°49 Octobre - Novembre 2007