Objectif fraîcheur !

Ah, l’été… On en rêve, on l’attend, mais on s’en plaint dès qu’il fait trop chaud ! Pourtant, pour le jardin comme pour la maison, il y a bien des solutions pour ne pas souffrir des excès de chaleur et de lumière de la (trop) belle saison.

Objectif fraîcheur !

De l’eau

Chacun, en fonction de son budget et de son espace, peut trouver une solution pour profiter de la fraîcheur de l’eau dans son jardin. Élément de décor à part entière, le bassin fait de plus en plus d’adeptes. Synonyme de plénitude et de quiétude, il peut être assorti d’accessoires comme une cascade ou des jets d’eau, pour le plaisir d’entendre des clapotis, et de lampes flottantes ou de projecteurs, pour profiter de ses abords à la nuit tombée. Il existe plusieurs modèles de pièces d’eau. Ceux conçus en plastique moulé sont très simples à installer puisqu’il suffit de creuser une excavation assez large pour recevoir la coque, qui doit être installée bien à plat. Les modèles en liner souple permettent de choisir la forme et la dimension du bassin qui convient le mieux à son jardin. Autour, on peut réaliser une margelle à l’aide de pierres reconstituées, de galets ou encore de gazon pour une intégration parfaite. Afin de maintenir une eau claire et saine, un filtre est nécessaire. Les filtres mécaniques sont adaptés aux petits bassins (jusqu'à 900 litres). Les filtres à réservoir assurent une filtration mécanique et biologique grâce à des bactéries qui détruisent les éléments polluants. Ces appareils qui peuvent êtres équipés de clarificateur à UV sont à installer hors de l'eau (dans une cavité, sous des pierres ou des plantes). Les clarificateurs à UV-C détruisent les algues flottantes grâce aux rayons ultraviolets. Les algues ainsi décomposées sont piégées dans un filtre muni d’un réservoir que l'on nettoie ensuite. Enfin, les filtres à pression, qui assurent une filtration mécanique et biologique en combinaison avec un clarificateur à UV, peuvent être enterrés. On peut également maintenir une eau saine et équilibrée dans son bassin grâce à l'intégration de végétaux adaptés. Associez des plantes oxygénantes comme la renoncule d'eau ou le potamot à des plantes flottantes comme la jacinthe d'eau ou le nénuphar et ajoutez quelques poissons qui animeront joliment l’ensemble. Si tout cela vous donne envie de plonger, il est également envisageable d’installer une piscine (voir notre sujet dans le n°45), un vrai ravissement en période de grosse chaleur. Tout aussi rafraîchissantes, mais moins coûteuses, les douches d’extérieur ont leur place dans tous les jardins, même les plus petits ! Les modèles en kit sont les moins encombrants, les modèles en bois exotiques ou en fer forgé sont très décoratifs et les douches solaires sont aussi économiques que pratiques. Équipées d'un réservoir d'eau à effet de serre, elles permettent de profiter d'une douche chaude ou tiède en plein air et se rangent aisément à la fin des beaux jours. Terminons en citant la fontaine, ce bel élément de décoration pour terrasse, jardin ou cour, qui se décline se décline en fonte, en pierre ou en inox, dans des modèles allant du plus classique au plus contemporain, toujours très faciles à installer. De l'air

Autre solution fraîcheur, une pergola adossée à la maison ou cachée dans le jardin permet de créer un espace abrité qui sera le bienvenu en été. En forme d'arc, couvrante ou ouverte, elle peut accueillir des plantes grimpantes (vigne vierge, glycine, rosier) qui apporteront un peu d'ombre et de poésie à votre jardin. Pour y être encore mieux protégé du soleil, vous pouvez recouvrir votre pergola de matériaux occultants. Pour un résultat naturel, on choisira le paillon (ou roseaux fins), l’osier ou la canisse. Ces végétaux permettent de réaliser un lieu ombragé, sauvage, en parfaite harmonie avec le jardin. Les matériaux synthétiques comme le PVC ou la toile de maille polyéthylène sont également proposés pour créer un lieu ombragé. Traités anti-UV, ils sont parfaitement résistants aux agressions extérieures et permettent une occultation plus ou moins totale. Mais on peut aussi choisir, le temps d’un déjeuner ou le temps d’un été, d’habiller sa pergola de voilage ou de toile de coton, certes plus éphémères, mais très décoratifs. Dans le même ordre d’idée, les kiosques et les gloriettes permettent aussi de créer des espaces intimes à l’abri de la chaleur et des regards. Ouverts ou fermés, agrémentés de bancs (voire d’un salon de jardin) et équipés, pour certains modèles, d’un plancher et d’une toiture, ils permettent de recevoir des invités et de profiter longuement des soirées d’été. De l'ombre

Si sa fonction première consiste à protéger la terrasse des rayons du soleil afin de profiter agréablement de ce prolongement de la maison lors des déjeuners et des après-midi ensoleillés, le store de terrasse permet également, s’il est placé devant une baie vitrée, de réduire la luminosité à l’intérieur de la maison et de freiner le rayonnement UV, parfois responsables de dégâts sur les meubles, les tissus d’aménagement ou les murs. Avant de choisir un store, il est nécessaire de vérifier que l’habitation se prête à son implantation. Ainsi, une hauteur sous linteau de l’ordre de 25 à 35 cm est indispensable. Si vous n’en disposez pas, il est possible de le fixer au plafond, à condition que votre débord de toit puisse supporter une charge d’environ 14 kg par mètre linéaire. Dans les deux cas, et pour éviter des dégradations du mur ou du plafond, veillez à vérifier la solidité du matériau sur lequel sera fixé le store et choisissez les moyens de fixations adaptés. Il existe également des modèles sur pied mobiles que l'on range dès la fin de l'été. Auparavant proposées en coton, les toiles de store sont désormais déclinées dans des matières plus résistantes comme le polyester ou l’acrylique. C’est ce dernier qui s’avère être le plus résistant aux UV, aux salissures, aux intempéries, mais aussi aux déchirures. Sa durée de vie est donc nettement supérieure. Les nombreux coloris unis ou rayés disponibles permettent d’harmoniser son store en fonction de sa terrasse, de son mobilier ou de ses plantes ! Les systèmes de mise en marche sont également plus sophistiqués, qu’il s’agisse d’un modèle manuel traditionnel ou d’un modèle motorisé. Cette dernière option permet d'actionner le store à distance à l’aide d’une télécommande ou d’un boîtier mural. Si le choix de la motorisation est d’un coût plus élevé, il permet de dérouler et d’enrouler le store sans effort. Enfin, côté esthétique, les coffres qui protègent la toile et les bras du store contre les intempéries se font aujourd'hui beaucoup plus discrets car ils sont plus petits.

Par Séverine Pourtoux.

Résidences Secondaires n°47 - Juin-juillet 2007