L'immobilier dans Les Landes

8 professionnels et les Landes

Les Landes. Première image, des pins, des pins, des pins. Deuxième image, le foie gras. Troisième image, le rugby. Aucune erreur, juste un résumé qui ne rend pas justice à ce beau pays du Sud-Ouest, d’accord, mais surtout du Sud, c’est-à-dire du soleil, des vacances, de l’insouciance. Portrait à hautes voix.

Les intervenants : -JEAN LACOSTE (LACOSTE IMMOBILIER À DAX), ESTHER WANDER (AGENCE 117 À HABAS), ERIC ESMERY (CAP 40 IMMOBILIER ERA À MONT-DE­MARSAN), THIERRY LOUCHARD (IMMOBILIÈRE TRANS OCEANE-IMMOLANDES À DAX), CORINNE LESCURAT (IMM0MAx À ROQUEFORT), DELPHINE GRANGÉ (PONTONX IMMOBILIER À PONTONX), GuY MAZEVET (POUILLON IMMOBILIER À POUILLON) ET RQBERT DE LA FOUCHARDIÈRE (CASTELBAJAC & LA FOUCHARDIÉRE À AIRE-SUR-L’ADOUR).

Dans quelle partie des Landes travaillez-vous?

Esther Wander : Je m’occupe de l’Agence 117, L’immobilier entre mer et montagne. Nous sommes installés à Habas, àune vingtaine de kilomètres de Dax, tout au sud des Lan­des.

Guy Mazevet : L’agence Pouillon Immobilier couvre le sud de Dax, jusqu’à Peyreho­rade. Pouillon regarde vers les Pyrénées, c’est une petite ville très agréable.

Thierry Louchard : l’Immo­bilière Trans Océane se trouve à Dax. Nous travaillons dans le sud et jusqu’à l’Océan.

Eric Esmery : L’agence Cap 40 Immobilier Era couvre tout le secteur de Mont-de-Ma r­sa n.

Delphine Grangé : Au sein de Pontonx Immobilier, nous travaillons tout autour de Pontonx, un village situé en­tre Dax et Mont-de-Marsan.

Robert de La Fourchadière : L’agence Castelbajac & La Fou­chardière se trouve à Aire-sur-l’Adour, à l’est du départe­ment. Nous vendons des pro­priétés de caractère dans les Landes, le Gers, les Pyrénées­Atlantiques et les Basses-Pyrénées. Aire-sur-l’Adour est la capitale du pays du Tursan. Elle conserve un patrimoine important et se trouve à une heure des grandes plages et à 30 minutes de l’aéroport de Pau.

Jean Lacoste : Lacoste Im­mobilier est situé à Dax. Nous vendons des maisons situées autour de Dax et sur le litto­ral atlantique. Je connais très bien le pays, je travaille dans l’immobilier depuis 31 ans

Corinne Lescurat : Immomax est installé à Roquefort, au nord-est de Mont-de-Marsan.

Les Landes, c’est bien plus que des grandes plages et des pins, n’est-ce pas?

R.L.F.: Bien sûr. Ce qui séduit en premier les gens qui visitent cette région, c’est la proximité de l’Océan et des Pyrénées. Mais il y a aussi un climat très favorable, des ha­bitants très accueillants, un vrai patrimoine gastrono­mique et très peu de pro­blème d’insécurité. Il faut également souligner que nous faisons partie du grand sud-ouest de l’Europe et qu’il existe à tous les niveaux une réelle volonté d’en faire une incontournable destination touristique.

G.M. : Nous sommes proches de tout. Et nous possédons les dernières grandes plages de France vierges de toute in­frastructure touristique, aux antipodes de ce qu’on trouve dans la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

J.L. : Ici, on circule facile­ment... Encore une différence avec la région Paca

Constatez-vous une migration de la Côte d’Azur vers les Lan­des?

T.L. : On ne peut peut-être pas parler de migration Mais oui, nous avons des acheteurs qui viennent du Var. Ils fuient l’insécurité et veulent retrouver la nature. Le massif forestier des Landes de Gascogne est la plus grande forêt d’Europe. Ici, nous avons la tranquillité de la campagne, la montagne, la mer et nous sommes à une heure de l’Espagne. Que de­mander de plus ? Ces atouts attirent également beaucoup de gens d’lIe-de-France et du Nord de l’Europe.

G.M. : On peut ajouter à cela que les Landais sont très fes­tifs. Chaque été, presque tous les villages organisent leur pro­pre fête. Les Anglais adorent!

Avez-vous subi, ici aussi, une forte inflation des prix?

E.W. : J’ai constaté une augmentation d’environ 10 % par an depuis quelques années.

G.M. : Pour moi, c’est plus que ça. Ces deux dernières an­nées, je dirais que les prix ont augmenté de 30 %.

R.L.F. : C’est le cas un peu partout en France. Les clients étrangers, notamment les Anglais, ont tendance à acheter des maisons à des prix suréva­lués car cela leur semble tou­jours moins cher que chez eux.

G.M. : Ceci dit, il me semble que les Anglais n’achètent plus n’importe quoi à n’importe quel prix. Aujourd’hui, c’est une clientèle qui connaît le marché et qui sait ce qu’elle veut.

Quel type de maison recherchent vos clients?

T.L. : En premier lieu, les mai­sons de caractère. Maison de maître ou ferme landaise, les gens veulent du cachet, de l’ancien.

À quel prix se vendent ces maisons?

C.L. : Dans le secteur de Ro­quefort, on trouve encore des fermes landaises à des prix rai­sonnables. Pour 300 000 euros, on peut trouver une propriété qui deviendra parfaite après quelques travaux.

E.W. : Dans le sud des Landes, une maison à rénover se vend plutôt autour de 350 000 eu­ros.

G.M. : C’est un prix de départ. Pour une belle maison avec de jolies finitions, il faut plutôt prévoir un budget de 400 000 euros.

C.L. : Le nord des Landes est moins cher. En ce moment, j’ai une très jolie maison à vendre, en bon état, à 327 000 euros.

R.L.F. À Aire-sur-l’Adour, les prix sont plus hauts. Pourtant, nous sommes moins chers qu’à Mont-de-Marsan par exemple.

G.M. : Le département est très hétérogène en matière de prix.

T.L. : C’est vrai. Il faut signa­ler qu’on peut encore y trou­ver une maison d’environ 150 m 2 à restaurer entièrement en­tre 150 000 et 200 000 euros. Mais il y tout à faire...

On lit un peu partout que la crise immobilière guette. Qu’en pensez-vous?

T.L. : Personnellement, je ne vois pas le marché baisser. Contrairement à la Normandie, d’où je viens, l’Aquitaine connaît une pénurie de terrains à bâ­tir. Les prix de ces terrains sont donc très élevés et, par consé­quent, ceux des maisons égale­ment.

G.M. : Exact. On va peut-être arriver à une stagnation des prix, mais certainement pas à une baisse.

R.L.F. : Et même si une crise de l’immobilier survenait, je ne pense que notre région soit très touchée.

C.L : Non. S’il y a vraiment une crise, comme certains indicateurs peuvent le laisser penser, c’est l’immobilier des grandes ag­glomérations qui sera touché.

Comment envisagez-vous l’avenir?

G.M. : Bien l’été sera festif, il fera beau et nous aurons de belles maisons à vendre. Plus sérieusement, j’espère que la conjoncture de ce début d’an­née 2005 se maintîendra.

T.L. : Je voudrais juste rappe­ler aux lecteurs que les Landes, ce n’est pas que le littoral, même si la Côte d’Argent dispose de plus d’une centaine de kilomètres de plages. L’ar­rière-pays landais, la Chalosse, le Tursan et le Bas-Armagnac sont des régions de haute tra­dition gastronomique et des terres d’Histoire. Nous avons les pins, des paysages qui res­semblent au Gers et les contre­forts des Pyrénées... Les Lan­des sont riches de ces pays différents. Il y en a pour tous les goûts

Residences Secondaires N° 35 - juin - juillet 2005

Propos recueillis par Nicolas de Rouyn

Nos annonces

Afficher Player Player

Ferme

40 - Landes

A 20 mn de Dax, proche Mugron. En campagne, au calme, ancienne ferme ...

ref : 570221

SAINT-SEVER IMMOBILIER

Tél : 05 58 76 13 81

Ferme

40 - Landes

A 30 mn de l'océan, campagne non perdue : lumineuse ferme renovée avec ...

ref : 15325181

AGENCE 117 - ESTHER WANDER - L'IMMOBILIER ENTRE MER ET MONTAGNE

Tél : 05 58 98 09 74 - 06 73 39 33 34

Maison

40 - Landes

Lumineuse maison de maître 240 m2 tt cft. Parquets, boiseries, hts plafonds. Au ...

ref : 563021

AGENCE 117 - ESTHER WANDER - L'IMMOBILIER ENTRE MER ET MONTAGNE

Tél : 05 58 98 09 74 - 06 73 39 33 34

Maison

40 - Landes

Entre Dax et Mont-de-Marsan. Au milieu de son airial de 2,8 ha de ...

ref : 563023

AGENCE 117 - ESTHER WANDER - L'IMMOBILIER ENTRE MER ET MONTAGNE

Tél : 05 58 98 09 74 - 06 73 39 33 34

Ferme

40 - Landes

20 mn Mont-de-Marsan, 3 km commerces, 6 km villes. Bel ensemble de bâtiments ...

ref : 563022

AGENCE 117 - ESTHER WANDER - L'IMMOBILIER ENTRE MER ET MONTAGNE

Tél : 05 58 98 09 74 - 06 73 39 33 34