L'immobilier en Bourgogne du Sud

Mettre ensemble “Bourgogne” et “Sud”, c’est presque la garantie d’une suite de bonheurs à nulle autre pareille. Dans ce pays formidable, point historique de toutes les convergences en même temps qu’il est une sorte de catalogue des architectures régionales, où la gastronomie le dispute en excellence à l’oenologie, où les saisons ont toujours le droit de régenter la vie des gens, nous avons réuni une belle dizaine de professionnels. Ils nous ont dit ce que nous rêvions d’entendre : les prix sont encore normaux !

Les intervenants : -ERIC MARTIN (M+ IMMOBILIER A GUEUGNON), CÉDRIC PLANTIN (PIERRES & TRADITIONS À CLUNY), JOEL LAUPRÊTRE (AGENCE IMMOBILIÈRE PLUCHAUD À PARAY-LE-MONIAL), BRUNO LUSSIAUD (TO2i À CHALON-SUR-SAÔNE), CORALIE DECHELLE (COLLIER IMMOBILIER À CHALON-SUR-SAÔNE) ET MARIE-FRANCOISE AUGOYARD (IMMOBILIÈRE DU SORNIN À CHARLIEU), LAURENT FERNANDEZ (FERNANDEZ IMMOBILIER À MARCIGNY), JEAN-LUC COMBALUZIER (TOURNUS IMMOBILIER) ET LIONEL GUIBERT (JPI À MÂCON).

Dans quelle partie de la Bourgogne travaillez-vous?

Coralie Dechelle : Collier Immobilier se trouve à Chalon-­sur-Saône au nord est du dé­partement de Saône-et-Loire.

Bruno Lussiaud : L’agence TO2i couvre également un périmètre d’une vingtaine de kilomètres autour de Chalon.

Eric Martin : Je m’occupe de l’agence M+ Immobilier qui est située au coeur d’une zone rurale, à Gueugnon, à l’ouest du département. Nous travaillons également dans l’Allier.

Jean-Luc Combaluzier: Le secteur de l’agence Tournus Immobilier, ce sont les rives droite et gauche de la Saône, au sud du département. C’est une zone qui compte un paysage de vignobles, mais c’est également la Bresse et le val de Saône.

Lionel Guibert: L’agence JPI est située à Mâcon.

Marie-Françoise Augoyard : L’immobilière du Sornin se trouve à Charlieu.

Joel Lamprêtre : Il y a deux agences immobilières Plu­chaud, à Paray-le-Monial et à Charolles. C’est un secteur rural, donc on y trouve encore des maisons à des prix raisonnables.

Laurent Fernandez : Fer­nandez Immobilier est situé à Marcigny, entre Paray-le-­Monial et Roanne. Nous avons une seconde agence à Saint-Christophe-en-Brion­nais. Nous couvrons égale­ment la Loire et l’Allier. Cédric Plantin : Pierres & Traditions est domiciliée à Cluny, une petite commune de 5 000 habitants dont l’abbaye est mondialement connue.

La plupart des gens n’ont pas forcément d’idée préconçue quant au lieu de leur future résidence secondaire. Pourquoi choisir la Saône-et-Loire, c’est-à-dire la Bourgogne du sud ?

E.M. Parce que cette région offre une palette de paysages très variés! Le Chalonnais n’a rien à voir avec le Charolais. On est au milieu des vignobles et des maisons en pierre blan­che et, quelques kilomètres plus loin, on se retrouve en plein bocage avec des maisons à colombages. On ne s’en lasse pas. L’ouest du département est encore très rural et offre un cadre de vie tranquille, reposant. C’est ce cadre que recherchent les acheteurs.

J-L.C. Et à partir de Tournus, les tuiles romanes apparais­sent. C’est déjà le sud, le mistral en moins! Plus sé­rieusement, les influences du nord et du sud se mêlent et chacun des six “pays” qui composent le département possède une personnalité très forte, qu’il s’agisse d’histoire, de géographie ou de gastronomie.

Les vignobles ont-ils un fort pouvoir d’attraction?

C.R Oui, notamment sur les Anglais qui ne viennent en Bourgogne que pour le vin. La première chose qui les in­téresse, c’est généralement de savoir si la maison possède une cave voûtée! La vigne, la pierre, les collines et le climat tempéré sont des facteurs très séduisants pour eux.

L.G. Effectivement, la pré­sence de vignobles est un élé­ment déterminant chez beau­coup d’acheteurs. Il y a un véritable engouement pour eux. La gastronomie et le tou­risme vert sont les cartes maî­tresses de notre région.

Residences Secondaires N° 37 - octobre - novembre 2005

J-L.C. Il faut préciser qu’en plus de la Loire et de la Saône, nous avons d’innombrables rivières et étangs, notam­ment en pays bressan.

Les prix sont-ils aussi variés que les paysages ?

J-L.C. Certainement. L’en­vironnement viticole crée une inflation que l’on ne retrouve pas dans les autres “pays” qui forment la Bour­gogne du sud. La fermette à 100 000 euros existe encore en Bresse bourguignonne. Il y a même des granges, avec tout à faire, à partir de 50 000 euros. Et autour de Tournus, on peut trouver une belle résidence secondaire, sans travaux, à partir de 250 000 euros.

C.R Dans les environs de Cluny, un corps de ferme àrénover se vend autour de 150 000 euros. En comptant les travaux, c’est donc un budget de 300 000 euros qu il faut prévoir.

C.D. Sur la côte chalonnaise, une maison ancienne d’envi­ron 150 m 2 avec un jardin de 2 à 5000 m 2 se négocie autour de 350 000 euros. Pour une maison de maître, il faut compter beaucoup plus...

B.L. Je confirme! Une belle maison dans le chalonnais coû­te autour de 350 000 euros.

Le département serait donc coupé en deux au niveau des prix ?

E.M. Non, pas à ce point. Mais il y a une nette diffé­rence de prix entre l’axe Chalon / Tournus / Mâcon et l’axe Autun / Gueugnon / Paray-le­Monial, où les prix restent plus abordables malgré une hausse générale.

J.L. Les acquéreurs doivent savoir que la Bourgogne est une des régions les moins chères de France. C’est un pays attractif, très accessible, plutôt central et encore abordable!

Ces prix de vente plus raisonnables qu’ailleurs rendent le marché très actif... Comment voyez-vous l’avenir?

J-L.C. Tout est relatif, mais nous n’avons pas échappé à la hausse des prix qui caractérise le marché français. Cependant, il me semble que nous som­mes parvenus à une forme de maturité chez tous les acteurs concernés. Les transactions “déraisonnables” à des prix injustifiés sont de plus en plus rares.

C.R Oui. Nous ne sommes pas face à une bulle spécu­lative destinée à exploser. Il y a des investisseurs, c’est cer­tain, mais la majorité des acheteurs n’achètent pas dans la seule perspective de faire une plus-value. Le marché est actif, relative­ment stable et possède des perspectives d’évolution intéressantes.

E.M. De plus, les acheteurs se renouvellent. Alors que notre clientèle était essen­tiellement parisienne, voilà qu’arrivent de nouveaux acquéreurs venant du sud et de la montagne. Là-bas, les prix sont si élevés qu’ils font une excellente affaire en achetant ici.

Propos recueillis par Nicolas de Rouyn

Nos annonces

Afficher Player Player

Atypique

71 - Cluny

A 5mn de CLUNY, nous vous proposons cette incroyable maison avec ses dépendances ...

ref : 10715606

AGENCE JPI

Tél : 03 85 38 08 56 - 06 07 67 33 72

Atypique

71 - Vergisson

Cette propriété vous offre ce que vous cherchiez : la vue et la ...

ref : 13240629

AGENCE JPI

Tél : 03 85 38 08 56 - 06 07 67 33 72

Atypique

71 - Hurigny

Ce lumineux appartement semble flotter sur la jolie campagne mâconnaise. Il comporte une ...

ref : 12856657

AGENCE JPI

Tél : 03 85 38 08 56 - 06 07 67 33 72

Maison

71 - Macon

Voilà une jolie maison au centre de Mâcon pour vos enfants qui grandissent ...

ref : 10845569

AGENCE JPI

Tél : 03 85 38 08 56 - 06 07 67 33 72

Maison

71 - Macon

Elle a tout d'un 'cottage' ! L’image d’une ‘chaumière’ bien exposée et au ...

ref : 10898568

AGENCE JPI

Tél : 03 85 38 08 56 - 06 07 67 33 72