Fières berlines

Fières berlines à la conquête du bitume

Dynamisme et confort, qualité des finitions... Coup de projecteur sur la troisième génération de la Renault Mégane et la nouvelle Volkswagen Golf VI

Fières berlines

L’innovation paie-t-elle ? La question qui taraude les constructeurs prend un relief particulier avec le lancement simultané des nouvelles Renault Mégane et Volkswagen Golf. Une différence philosophique les oppose. S’appuyant sur son leadership, la Golf prône l’évolution douce, pour ne pas désorienter les adeptes d’une formule rôdée. De son côté, Renault est parti d’une feuille blanche pour livrer une Mégane aux lignes plus consensuelles, d’une longueur supérieure de 10 cm à celle de la Golf. Critiquée sur l’ancien modèle, la contenance du coffre de la Mégane atteint désormais 405 litres grâce à la suppression de la roue de secours, alors que la Golf se contente de 350 litres. Petite déception côté Mégane : le dessin du pavillon oblige les grands gabarits (1,85 m et plus) à courber la tête à l’arrière et la bascule complète de la banquette ne permet pas d’obtenir un plancher plat. Dans les deux cas, le progrès s’exprime par une qualité de finition exemplaire et des matériaux valorisants. La Mégane tire profit de sa planche de bord dénudée et de son compteur de vitesse numérique, tandis que la Golf offre une meilleure visibilité vers l’arrière et une conduite plus intuitive. Si la Mégane propose carte mains-libres, frein de parking électrique et climatisation automatique bizone, la Golf se démarque avec huit airbags, les systèmes ACC de régulation de distance, park assist et amortissement piloté. La Mégane réussit une excellente synthèse de dynamisme et de confort, avec parfaite filtration au sol. Revue, la direction à assistance électrique participe à l’agrément. Mieux insonorisée, la Golf n’est pas en reste. Son TDI 140 peut être marié avec la brillante boîte DSG, et s’avère plus véloce que le turbo diesel 130 ch de la Française. Avec ses 129 g/km de CO2, la Golf bénéficie d’un bonus écologique de 200 euros, alors que la Mégane est en zone neutre (134 g/km). La nouvelle Mégane ne souffre plus de la comparaison avec la Golf qui, tout en jouant la continuité, jouit d’un agrément mécanique supérieur. Si le prix d’attaque de la Golf est mieux placé (15 990 euros), la Mégane affichée à partir de 18 400 euros peut faire valoir une dotation plus riche.

Photos DR

Sylvain Reisser