Un rêve de terrasse

Idées pour transformer une terrasse en petit coin de paradis

Les français sont de plus en plus nombreux à posséder un espace extérieur, voici nos idées et conseils pratiques pour transformer une terrasse en petit coin de paradis

Un rêve de terrasse
la pose de cailllebotis suffit à transporter votre terrasse sous d'autres latitudes

Des images de vacances encore plein la tête, vous rêvez déjà à l’été prochain, et à pouvoir prendre vos repas en plein air ou vous reposer dans un hamac, tendu entre deux arbres… Pour cela, il faut avoir la chance de posséder un jardin, comme 61 % des Français, ou une terrasse, comme 41 % d’entre eux. Mais attention, pour profiter de cette dernière, il y a quelques règles à suivre et de petites astuces à connaître.

Choisissez l’aspect et les matériaux

L’acquisition d’une résidence secondaire peut être l’occasion d’imaginer la terrasse de ses rêves. Commencez par visualiser toutes les possibilités qui s’offrent à vous. Tout d’abord, sur le plan de masse de votre terrain, qui intègre le volume et la position de la maison, dessinez son emplacement. Vous pouvez l’envisager en forme de L, arrondie ou triangulaire. Puis, ajoutez le mobilier et les plantes que vous aurez découpés à l’échelle dans une feuille de papier, pour vérifier que les dimensions prévues correspondent à vos besoins. N’oubliez pas de prendre en compte les espaces de circulation. L’atmosphère et le ton de votre terrasse seront largement dictés par le choix des matériaux. Prix, effet recherché, capacité à réfléchir ou à absorber la chaleur, autant d’éléments à mettre dans la balance pour trouver le revêtement idéal. L’avantage majeur de la pierre est de durer longtemps, à condition de la choisir résistante au gel ! Attention, certaines pierres pourront s’avérer glissantes ou nécessiter une vitrification pour ne pas noircir. Comptez 35 à 100€le m2. Vous pouvez aussi opter pour la pierre reconstituée, qui se distingue par son prix et son esthétisme. Techniquement, c’est un mélange d’éléments naturels broyés qui prend l’aspect de la pierre et peut revêtir diverses formes. Résistante, antidérapante, facile à poser, la pierre reconstituée coûte 10 à 50 € le m2 environ. Apprécié pour ses qualités esthétiques et sa facilité de pose, le bois est très à la mode. Les essences sont classées de 1 à 5, en fonction de leur dureté et de leur résistance aux agressions extérieures. Pour la construction, vous avez le choix entre les lattes ou le caillebotis. Comptez 100 à 500 €le m2 pour un bois exotique, 20 à 50 € le m2 pour un bois européen. Privilégiées dans bien des intérieurs, les terres cuites se déclinent aussi en revêtement d’extérieur. Résistantes au gel et au temps, leur prix varie en fonction de leur technique de production, artisanale ou industrielle. Si des pièces à vivre se situent sous votre terrasse, veillez à bien choisir un sol imperméable pour éviter les infiltrations. Comptez 30 € le m2 pour des terres cuites industrielles, et au moins le double pour des terres cuites artisanales. Votre terrasse est constituée d’une simple dalle de béton brut ? Pour éviter qu’elle ne s’use ou ne se tache, vous pouvez la recouvrir d’autres matériaux, comme du bois ou du carrelage. Mais vous pouvez également opter pour du béton décoratif en plus de son faible coût, celui-ci offre la possibilité de jouer sur les couleurs et les effets de matières. Pour du béton brut, comptez environ 45 €le m2. Pour du béton décoratif, les prix s’échelonnent de 50 à plus de 100 € le m2.

Préservez votre intimité

La plupart du temps, une terrasse est le prolongement naturel d’une chambre ou d’un séjour. Si ce dernier se situe à l’étage ou en rez-de-chaussée surélevé, la terrasse doit être implantée au même niveau et comporter un escalier qui la relie au jardin. Le voisinage est trop proche ? Préservez votre intimité avec une palissade ou un treillis en bois, pourvu d’arbustes ou de plantes grimpantes. Petite astuce : en alternant les hauteurs de végétaux, vous créerez plusieurs champs visuels qui agrandiront virtuellement la terrasse. Si vous optez pour une pergola, agrémentez- la d’un rosier grimpant, d’une glycine ou de vigne vierge, qui apporteront du charme mais aussi de l’ombre, salutaire quand le soleil est à son zénith. L’orientation est un critère déterminant de l’aménagement d’un espace extérieur. Au sud, à l’est ou à l’ouest, des adaptations différentes seront nécessaires pour lutter contre la force du vent ou l’excès d’ensoleillement.

Style et tendances

Pour recréer l’esprit et le charme d’un jardin champêtre, rien de tel que le bois, avec des treillages à maille carrée en toile de fond. Des gravillons rappellent les sentiers de promenade et la tomette, l’intérieur des maisons de campagne. Envie de verdure ? Pensez à la moquette imitation gazon. Arabesque de fer forgé, tissages raffinés ou bois patiné par le temps, le mobilier de style ancien s’inscrit parfaitement dans ce décor. La terre cuite habille élégamment les jardinières et bacs à fleurs, les arbustes et vivaces basses forment un écran léger qui n’arrête pas le regard. Motifs contemporains, marbres ou mosaïques… la terrasse design peut tout se permettre, à condition de ne pas trancher exagérément avec votre intérieur. Les formes du mobilier se font sobres ou audacieuses, tandis que les couleurs rafraîchissantes ou pimpantes séduisent les créateurs. Les pots en fibre de verre résistant aux UV, aux intempéries et aux chocs, détrônent le zinc. Place aux plantes très graphiques comme le cornus controversa, le noisetier tortueux ou le yucca filamentosa. Si vous voulez jouer la carte de l’exotisme, un simple caillebotis en bois vous transportera sous d’autres latitudes. Couvrez les murs de panneaux de parements extérieurs, qui sèchent vite après la pluie. Privilégiez le mobilier en teck, toujours élégant, ultrarésistant et agréable au toucher. Palmier, bambou, yucca et ajoutent une note exotique. Touche finale : de petits galets, à parsemer dans vos bacs à fleurs.

JUDITH MATHON